Moulin du Grand Puy

FETE DU PAIN : lien

 

A good presentation of the mill in english(en français aussi) : Invisible Bordeaux 

 


 En 1996 la commune de Lansac achète plusieurs parcelles sur la colline du Grand Puy. Et c’est en 2001 qu'apparaît le projet de restauration du Moulin apparaît dans la profession de foi de la liste présentée par Michel Manciet aux élections municipales.

Jean Menaud, conseiller élu, prend en charge ce dossier de réhabilitation et se rapproche ainsi de l’Association Girondine des Amis des Moulins (A.G.A.M.) dont le siège était alors à St André de Cubzac. M. et Mme Charpentier, président et secrétaire de l’A.G.A.M., sont d’excellents conseils sur la stratégie à mettre en œuvre pour démarrer le projet.

La priorité est de créer une association : le 23 mars 2002 l’Association des Amis du Moulin du Grand Puy voit le jour.

Plusieurs bénévoles se retrouvent sur le site pour débroussailler, nettoyer et stopper la dégradation du bâti restant.
Le montage financier a été rendu possible par la signature d’une convention entre l’Association et la Commune de Lansac.


Ceci a ainsi permis d’obtenir des subventions (à hauteur de 80 % du projet) :
- du Conseil Régional (C.R.),
- du Conseil Général (C.G.),
- du Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l'Estuaire de la Gironde (SMIDDEST),
- de la Dotation Globale d’Equipement (D.G.E.)
- et de la Fondation du Patrimoine (F.P.).


M. Menaud réalise alors un cahier des charges et consulte plusieurs entreprises. Une fois les marchés attribués M. Menaud assure le suivi des travaux qui commencent début 2005.

Une route d’accès au Moulin est construite côté ouest ainsi qu’un grand parking.

La pose de la toiture, le 1er octobre 2005 est un grand moment relayé par la presse locale et FR3 Aquitaine (plus de 450 personnes sur le site).

Et c’est courant mai 2006 que le Moulin fonctionne et produit à nouveau de la farine.